Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
23 mars 2009 1 23 /03 /mars /2009 07:48



Le 7 décembre 1941, la base américaine de Pearl Harbor, aux îles Hawaï, fut bombardée par l’aviation japonaise. La guerre du pacifique commençait.

 

Je suis resté assis là, a contempler la baie, m’imaginant entrain de gérer la sécurité de l’île… Quels pouvaient être les sentiments du Gi’s qui était là il y a plus de 60 ans ?

Le 27 janvier 1942, une véritable armada composée de 2 croiseurs, 2 destroyers, 4 cargos, 2 transporteurs de troupes ainsi que 1 tanker quittèrent le port de Charleston en Caroline du sud, à destination de Bora Bora. Sur 118 îles que compte la Polynésie française, seule l'île de Bora Bora présentait les caractéristiques idéales.
Elle fut choisie entre autre à cause de son immense lagon intérieur dans lequel on pénètre par une passe unique et facilement contrôlable, surtout face à la menace des sous-marins.

 A bord des navires 4450 hommes du rang et 178 officiers avec à leur tête, l’amiral Turner chargé de l’opération Bob Cat.

Au programme, empêcher une attaque japonaise par le sud et assurer le ravitaillement et l’entretien des flottes alliés.

Trois semaines plus tard, le 17 février 1942, ils arrivaient à Bora, accueillit chaleureusement par les habitants incrédules.

Plus de vingt mille tonnes de fret furent débarqué grâce au génie sur des pontons flottants. Ils devront remédier au réseau routier insuffisant pour recevoir les véhicules lourds, mais également construire des quais maritimes, une usine électrique et l’eau potable.

Ils installèrent alors sur les collines aux quatre coins de l’île 8 canons de 7 pouces (18cm) pouvant faire feux à plusieurs kilomètres et des batteries anti aériennes.



8 Hydravions
KINGFISHER OS2 assuraient quant à eux la couverture aérienne en attendant la construction de la piste.

Des travaux furent achevés et les bases opérationnelles en avril 1943, avec finalement, une piste d'atterrissage de 2000 mètres de long et 133 de large qui sera le premier aérodrome de Polynésie française.

Le 2 septembre 1945 le Japon capitule c’est la fin de la guerre du Pacifique.

Ainsi l’armée américaine devient inutile et quitte les lieux en été 1946 en laissant derrière elle quelques installations dont les canons.

 

Voilà ce qui explique aussi que dès la fin de la guerre cette île eu été et est encore aussi touristique. Bora Bora était, chez les Américains, plus connue que Tahiti et pour cause, une grande partie des visiteurs anglo-saxons qui se rendent ici sont, en réalité, en pèlerinage sur les traces des anciens.

 

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

P
Très bien cette partie d'histoire<br /> a+
Répondre